Alice Cooper a publié une nouvelle interprétation du ‘Rock & Roll’ de Lou Reed avec des membres de Detroit

Hits



Le hitmaker ‘Poison’ a donné aux fans le premier aperçu de son prochain album, ‘Detroit Stories’, avec la reprise du classique du rock à l’origine par The Velvet Underground de leur album de 1970 ‘Loaded’.

La chanson a été écrite par la légende de la musique et alors chef du groupe, Reed.

La version de Cooper présente les membres du groupe de Detroit Steve Hunter et Johnny ‘Bee’ Badanjek, qui ont enregistré leur propre spin de rock lourd sur ‘Rock & Roll’ en 1971, et le bassiste de jazz et de R&B de la ville, Paul Randolph, avec des invités spéciaux Joe Bonamassa et Tony Henriksen du groupe de Cooper et The Hollywood Vampires.

Il a été produit par le magicien de studio Bob Ezrin, qui a longtemps travaillé avec Cooper et était en studio avec lui lorsque Detroit enregistrait leur version.

De plus, le guitariste Hunter a tourné et enregistré avec Cooper et Reed, et ils ont bouclé la boucle, en lui faisant jouer le riff principal de la nouvelle version, et Ezrin en produisant « Detroit Stories ».

Cooper envisage une date de sortie le 26 février 2021 pour le prochain album.

«  Detroit Stories  » a été nommé en l’honneur de la ville qui a lancé le groupe original d’Alice Cooper sur la voie du succès, et suit l’EP «  Breadcrumbs  » de l’année dernière comme un hommage moderne à la scène rock la plus difficile et la plus folle qui ait jamais existé.

S’exprimant dans une déclaration sur ses origines à Detroit, Alice a déclaré: « Detroit était alors central du Heavy Rock. Vous joueriez à Eastown et ce serait Alice Cooper, Ted Nugent, les Stooges et les Who, pour 4 $! Le week-end prochain au Grande c’était MC5, Brownsville Station et Fleetwood Mac, ou Savoy Brown ou les Small Faces. Vous ne pouviez pas être un groupe de soft-rock ou vous vous foutriez un ***.

«Los Angeles avait son son avec The Doors, Love et Buffalo Springfield. San Francisco avait l’avion Grateful Dead et Jefferson. New York avait The Rascals et The Velvet Underground.

«Mais Detroit est le berceau du hard rock en colère. Après n’avoir pas trouvé sa place aux États-Unis (musicalement ou en termes d’image), Detroit était le seul endroit à reconnaître le son hard rock d’Alice Cooper à la guitare et notre spectacle de scène fou. Détroit était un paradis pour les parias. Et quand ils ont découvert que j’étais né à East Detroit … nous étions à la maison.
Dans un autre hommage à la ville du Michigan, «Detroit Stories» a réuni des musiciens légendaires de Detroit dans un studio de Detroit.

Ezrin a ajouté: « Nous avons enregistré avec Wayne Kramer (guitariste et écrivain du MC5), Johnny ‘Bee’ Badanjek (batterie – des légendaires Detroit Wheels), Paul Randolph (légendaire bassiste de jazz et de R&B de Detroit) ainsi que les Motor City Horns et d’autres musiciens locaux. Nous avons eu des idées musicales et des encouragements de John Varvatos, le soutien des gens de Shinola, et nous avons enregistré aux Rustbelt Studios à Royal Oak. C’était Made In Detroit pour Detroit par des habitants de Detroit! »

«Detroit Stories» sera disponible sur CD, CD + DVD Digipak, CD Box Set (comprenant CD, Blu-ray, T-shirt, masque facial, lampe torche et 3 autocollants) et 2LP Gatefold.

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *