Demi Lovato recrée la peur des surdoses de drogue dans une nouvelle vidéo

Hits



Demi Lovato revit son drame de surdose de drogue presque mortel en reconstituant son pincement avec la mort pour son nouveau clip vidéo.

La pop star a fait ses débuts avec la chanson Dancing With the Devil dans sa série documentaire YouTube du même nom, détaillant sa lutte contre la dépendance et son appel terriblement rapproché après son hospitalisation en 2018 pour une surdose de drogue.

Maintenant, Demi fait imiter son art de la vie en jouant le scénario effrayant pour les fans dans la promo qui l’accompagne, qui montre la chanteuse en train de faire la fête dans un bar et de se retrouver sur une civière d’hôpital.

Selon Entertainment Weekly, le hitmaker de Sorry Not Sorry, qui codirige la vidéo avec son collaborateur de la docuserie Michael D.Ratner, porte même des vêtements similaires et le même style de cheveux et de maquillage de cette nuit fatidique, lorsque son assistant l’a trouvée nue et bleu après avoir ingéré un dangereux cocktail d’héroïne et d’oxycodone mélangé avec du fentanyl.

Demi, à qui on a dit qu’elle était à quelques minutes de la mort après avoir subi trois crises cardiaques et un accident vasculaire cérébral pendant la période pénible, a décidé de revoir la peur de la surdose comme une forme de thérapie créative.

«Parfois, être descriptif peut être déclencheur, mais c’est la triste et triste vérité de la noirceur possible», a-t-elle déclaré à la publication à propos de la réalisation de la vidéo.

«C’est aussi important de donner aux gens», a-t-elle ajouté.

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *