FKA Twigs poursuit Shia LaBeouf, alléguant des abus et des agressions

Tendances


Remarque: cet article contient des descriptions d’agression présumée.


Brindilles FKA a intenté une action en justice contre l’acteur Shia LaBeouf, alléguant que son ancien petit ami l’avait soumise à des «abus incessants», des agressions sexuelles, des agressions et une détresse émotionnelle Le New York Times et TMZ rapport. Selon Les temps, le procès détaille de nombreux cas où des brindilles disent avoir été maltraitée, y compris un incident en 2019 au cours duquel l’acteur l’aurait agressée à l’extérieur d’une station-service en Californie lors d’un road trip. En outre, des brindilles prétendraient que LaBeouf lui aurait sciemment transmis une maladie sexuellement transmissible.

«Ce que j’ai vécu avec Shia était la pire chose que j’aie jamais vécue de toute ma vie», a déclaré FKA twigs Les temps. «Je ne pense pas que les gens penseraient jamais que cela m’arriverait. Mais je pense que c’est le problème. Cela peut arriver à n’importe qui.

Dans un e-mail à Les temps, LaBeouf a écrit: «Je ne suis pas en mesure de dire à qui que ce soit ce que mon comportement les a fait ressentir. Je n’ai aucune excuse pour mon alcoolisme ou mon agressivité, seulement des rationalisations. J’ai été violent envers moi-même et tout le monde autour de moi pendant des années. J’ai l’habitude de blesser les personnes les plus proches de moi. J’ai honte de cette histoire et je suis désolé pour ceux que j’ai blessés. Je ne peux vraiment rien dire d’autre. »

L’acteur n’a pas répondu à Les temps‘demandes de commentaires sur le procès.

Le New York TimesLe rapport comprend également les commentaires de Karolyn Pho, une styliste qui a déjà fréquenté LaBeouf et dit également qu’elle a eu des «expériences tumultueuses» avec lui.

Dans un e-mail séparé à Les temps, répondant aux brindilles de FKA et aux affirmations de Karolyn Pho, LaBeouf a écrit que «beaucoup de ces allégations ne sont pas vraies», mais qu’il devait aux femmes «l’opportunité de diffuser publiquement leurs déclarations et d’accepter la responsabilité de ces choses. [he has] terminé. » Il a également écrit: «Je ne suis pas guéri de mon TSPT et de mon alcoolisme, mais je suis déterminé à faire ce que je dois faire pour guérir, et je regretterai à jamais les personnes que j’ai pu blessées en cours de route.»

Lisez le rapport de Katie Benner et Melena Ryzik, intitulé «FKA Twigs poursuit Shia LaBeouf, citant une relation abusive «  implacable  », » à Le New York Times.

Pitchfork a contacté les représentants de FKA twigs et de Shia LaBeouf pour obtenir leurs commentaires et plus d’informations.


Si vous ou une personne que vous connaissez avez été victime de violence conjugale, nous vous encourageons à contacter:

La hotline nationale contre la violence domestique

http://thehotline.org

1-800-799-SAFE (7233)

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *