Gwen Stefani a vraiment admiré la folie en grandissant

Hits



La chanteuse No Doubt a révélé que l’une de ses premières introductions au genre ska dont son groupe faisait partie de la résurgence dans les années 1990, était les hitmakers de ‘Baggy Trousers’ de Camden Town à Londres.

Gwen – qui a grandi en Californie – est citée par la colonne Wired du journal Daily Star comme disant: « J’avais 17 ans quand mon frère a rejoint ces groupes de ska et a découvert la musique d’Angleterre et ce groupe appelé Madness et ramènerait tous leurs disques à la maison. .

« Quand nous sommes entrés dans Madness, cela ressemblait à de la musique underground bizarre et ils ont vraiment chanté sur leur culture et Camden Town, et nous avons vraiment admiré l’Angleterre et Londres – cette musique et Stiff Records. Cela nous a conduit au reggae et à tous les actes de ska et ils se sont unis dans une scène. « 

La hitmaker de «  Don’t Speak  » est récemment revenue avec sa première musique solo en quatre ans, «  Let Me Reintroduce Myself  », qui l’a vue revenir à ses racines ska et reggae en hommage à son temps en tant que chanteuse de No Doubt.

Et la star de 51 ans a admis qu’elle avait pleuré quand sa fiancée Blake Shelton lui a dit qu’elle était numéro 16 dans le classement iTunes avec le morceau, car elle ne pensait pas que quiconque serait intéressé à entendre sa nouvelle musique.

Elle a ajouté: « Je me tenais dans la cuisine le jour où la chanson est sortie et Blake (Shelton, son fiancé) est entré et a dit: ‘Oh mon Dieu, vous êtes numéro 16 sur iTunes.

«J’ai juste éclaté de pleurer et je ne savais même pas que je me sentais comme ça.

«La raison pour laquelle nous l’avons écrit est que je me sentais comme un outsider ou plus, comme si personne n’écouterait plus.
«Je suis d’accord avec ça, j’ai eu mon temps, 30 ans je suis bon.

«Mais la seule chose qui alimente encore mon feu, c’est d’écrire de la musique, tu deviens accro à ce sentiment, ce goût du sang.

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *