Justin Townes Earle est mort d’une overdose de drogue

Hits



Le fils du chanteur / compositeur de Steve Earle, Justin Townes Earle, est décédé d’une surdose accidentelle de drogue, a conclu un médecin légiste.

L’homme de 38 ans, qui avait une longue histoire de dépendance, est décédé en août et les experts ont maintenant confirmé que les drogues avaient joué un rôle majeur dans sa mort.

« A côté de l’alcool et de la cocaïne, le rapport d’autopsie a révélé des traces de fentanyl, indiquant que cet usage de cocaïne contenant du fentanyl a entraîné une surdose », a indiqué un communiqué sur le compte Instagram du chanteur décédé.

«Même si Justin a été très franc et préoccupé par l’épidémie d’opioïdes et les dangers des médicaments« légaux »nourris par les sociétés pharmaceutiques, il a été victime d’une dose mortelle de fentanyl», a-t-il poursuivi.

Expliquant: « Les drogues illicites associées au fentanyl provoquent une énorme augmentation des surdoses, transformant la consommation de cocaïne en une habitude encore plus mortelle. Il suffit de quelques granules de fentanyl de la taille d’un sel pour provoquer une surdose », ajoute le communiqué: « dans la plupart des cas , cela arrive si vite que l’intervention ne pourrait probablement pas l’inverser ».

« La toxicomanie est une maladie, et il existe de nombreuses voies et traitements pour devenir et ne pas consommer d’alcool et de drogues », a conclu le communiqué.

Il a exhorté: « Si vous ou un être cher êtes aux prises avec une toxicomanie, sachez que vous n’êtes pas seul et demandez de l’aide. Ne perdez pas espoir. »

Le corps d’Earle a été découvert dans son appartement de Nashville, dans le Tennessee, par la police locale en réponse à une vérification sociale demandée par un ami du chanteur le 23 août.

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *