Martin Kemp n’a «  pas de boeuf  » avec les coéquipiers du Spandau Ballet mais ne peut pas les voir se réunir

Hits



Le groupe new wave emblématique des années 80 – qui était à l’origine composé de Tony Hadley, Steve Norman, John Keeble et les frères Martin et Gary Kemp – a marqué le 40e anniversaire de leur formation avec la sortie du «  Spandau Ballet 40 Years – The Greatest Hits ‘album.

Et parlant pour promouvoir le LP, Martin a admis que même s’il ne lui faudrait rien pour entrer dans une pièce avec ses anciens camarades du groupe – qui se sont disputés d’innombrables fois au fil des ans – il n’aime pas l’idée de tourner le monde à nouveau.

Il a déclaré au journal The Sun: « Nous sommes une famille qui passe par des choses. Nous avons nos arguments et nous nous sommes reformés, puis nous avons eu plus d’arguments.

Allons-nous nous remettre ensemble? C’est difficile parce que nous sommes à un âge où je me demande si je voudrais à nouveau profiter d’une tournée mondiale.

Je ne suis pas sûr de vouloir que ça revienne dans ma vie. Donc regarder en arrière sur le groupe avec cet album a été charmant. « 
La relation de l’ancien leader Tony avec ses camarades de groupe n’a pas été simple.

En 1999, Tony, le batteur John et le saxophoniste Steve ont été impliqués dans un procès pour redevances avec l’auteur-compositeur en chef Gary, mais ils ont échoué dans leurs efforts.

Malgré le procès et les arguments, l’ancien acteur de ‘EastEnders’ a insisté sur le fait qu’il n’avait personnellement aucun mot à dire sur un membre du groupe ‘True’.

Lorsqu’on lui a demandé si une réunion était possible, il a ajouté: « Je n’ai aucun problème avec qui que ce soit dans le groupe. Je ne l’ai jamais fait. Je comprends que les gens veulent nous voir ensemble et j’ai une vraie culpabilité avec ça.

Si c’est le cas, ça le sera. Il y a cinq personnes qui doivent dire «oui» en même temps, pas seulement moi. « 

Tony a quitté en 2017, et malgré les appels de Gary à rejoindre les hitmakers «  Gold  », il a juré de ne jamais revenir.

En 2018, la star du West End, Ross William Wild, a remplacé Tony, avant de décider de quitter 11 mois plus tard.

Cependant, Martin a admis que cela ne ressemblait pas au Spandau Ballet.

Il a déclaré: «C’était une expérience que nous nous sommes tous beaucoup amusés mais, pour moi personnellement, ce n’était pas Spandau. Mais nous l’avons essayée.

« Cela n’a pas fonctionné et nous avons dû passer à autre chose. Et je ne me sens pas coupable pour Ross car il a passé un bon moment à le faire. »

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *