Michael Jackson, accusateur d’abus sexuels, l’affaire James Safechuck rejetée par le juge

Hits



Un nouveau procès intenté par James Safechuck, qui accuse Michael Jackson de maltraitance d’enfants, a été rejeté.

Safechuck, qui faisait partie du documentaire accablant de 2019 Leaving Neverland, a relancé sa bataille juridique de 2014 contre les sociétés du regretté King of Pop MJJ Productions et MJJ Ventures Inc. plus tôt cette année après que le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a signé une loi prolongeant le délai de prescription pour les victimes d’abus sexuels.

Mais l’accusateur est resté vide après qu’un juge a rejeté l’affaire, jugeant que Safechuck et ses avocats n’avaient pas soutenu leur argument selon lequel les aides et les gestionnaires de Jackson avaient l’obligation légale de surveiller son comportement dans les années 1990, lorsque la mégastar aurait abusé de James comme un enfant.

Bouleversé par la décision du juge, l’avocat de Safechuck, Vince Finaldi, a déclaré à TMZ: « Le jeune Jimmy Safechuck était employé par cette société et se divertissait avec Michael Jackson. L’idée que cette société et ses employés n’auraient pas (a) le devoir de le protéger et le garder en sécurité est ridicule.

« Cette décision transforme la loi californienne en apparence. Nous retournons devant (la) cour d’appel et nous allons gagner cette chose. »

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *