Toro y Moi partage sous le pin (instrumentaux)

Tendances


Il a été fait entre les tournées pour Causeurs [of This] au cours d’environ [two] mois. Je n’avais jamais vraiment enregistré consciemment un disque. Causeurs était un tas de démos que je viens de fouetter ensemble. Mais, Sous le pin était un peu plus conceptuel dans la mesure où je voulais que tout reste naturel et exempt d’échantillons et de boucles. J’ai travaillé seul chez mes parents en Caroline du Sud et j’ai enregistré pendant qu’ils étaient au travail et je m’arrêtais à leur retour à la maison. Enregistrement UTP m’a vraiment poussé à apprendre la bonne façon d’enregistrer avec plusieurs micros et un espace acoustique. J’écoutais beaucoup de disco, funk, astral jazz et psych rock. Les paroles étaient encore une fois la dernière chose que j’ai ajoutée aux chansons, vous pouvez entendre toutes les imperfections et les heureux accidents parsemés tout au long du disque qui font tant de grands moments. En ce qui concerne le mixage, je ne savais pas à quoi m’attendre étant donné que je n’avais jamais mixé en studio auparavant. J’ai fini par trouver Chase Park Audio à Athènes, en Géorgie, où l’ingénieur Drew Vandenberg a aidé à repousser mes insécurités en mixant ma voix. C’était le dernier disque que j’ai fait avant de déménager en Californie et beaucoup de thèmes dans mes paroles portaient sur le fait de quitter la maison et de rester en contact avec mes amis et ma famille. Pour moi, ce disque a ouvert la porte pour faire des disques comme Pourquoi? et Truc d’étoile (CBMM2). C’était une déclaration d’aller au-delà de la chambre. Merci à tous ceux qui m’ont soutenu ainsi que le groupe pendant si longtemps, honnêtement, nous ne serions pas là sans vous.

.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *